Pôle de référence en psychiatrie et neuroscience, le centre hospitalier Sainte-Anne (CHSA) basé à Paris vient d’élire APX, spécialisé dans les services aux infrastructures, pour l’optimisation et la sécurité de son réseau informatique.  Jusqu’alors découpées en 2 réseaux locaux (un dédié aux applications médicales et un autre pour le reste de l’établissement), les infrastructuresdu CHSA étaient devenues problématiques détaille le communiqué. Tant en termes de performances que de disponibilité et d’interopérabilité.

Mutualiser les infrastructures réseau

Les objectifs de ce projet d’optimisation des infrastructures réseau étaient de mutualiser les nouveaux équipements, de stocker les données sur des baies communes, de finaliser le plan de continuité d’activité (PCA), de sécuriser le réseau, et enfin d’améliorer les performances. Il était par ailleurs nécessaire que le réseau-cible puisse supporter de gros débits (images, vidéo…), assurer le déploiement du wifi et permettre des accès « guest » sécurisés pour les écoles et les intervenants extérieurs.

Suite à un audit du réseau, l’établissement a lancé un premier appel d’offres en septembre 2009 pour la première tranche de la refonte du réseau informatique (mise en place des équipements réseau des datacenters et des contrôleurs Wifi, …). La couche de distribution utilisateurs a été réalisée dans la deuxième tranche. Enfin, la dernière phase ouvrira des accès à Internet répartis dans les deux datacenters et finalisera la sécurisation de l’ensemble avec la mise en place de firewalls, d’antivirus de messagerie, … Démarrée mi-décembre, cette dernière étape devrait se terminer courant février.

 

Laisser un commentaire

Pôle de référence en psychiatrie et neuroscience, le centre hospitalier Sainte-Anne (CHSA) basé à Paris vient d’élire APX, spécialisé dans les services aux infrastructures, pour l’optimisation et la sécurité de son réseau informatique.  Jusqu’alors découpées en 2 réseaux locaux (un dédié aux applications médicales et un autre pour le reste de l’établissement), les infrastructuresdu CHSA étaient devenues problématiques détaille le communiqué. Tant en termes de performances que de disponibilité et d’interopérabilité.

Mutualiser les infrastructures réseau

Les objectifs de ce projet d’optimisation des infrastructures réseau étaient de mutualiser les nouveaux équipements, de stocker les données sur des baies communes, de finaliser le plan de continuité d’activité (PCA), de sécuriser le réseau, et enfin d’améliorer les performances. Il était par ailleurs nécessaire que le réseau-cible puisse supporter de gros débits (images, vidéo…), assurer le déploiement du wifi et permettre des accès « guest » sécurisés pour les écoles et les intervenants extérieurs.

Suite à un audit du réseau, l’établissement a lancé un premier appel d’offres en septembre 2009 pour la première tranche de la refonte du réseau informatique (mise en place des équipements réseau des datacenters et des contrôleurs Wifi, …). La couche de distribution utilisateurs a été réalisée dans la deuxième tranche. Enfin, la dernière phase ouvrira des accès à Internet répartis dans les deux datacenters et finalisera la sécurisation de l’ensemble avec la mise en place de firewalls, d’antivirus de messagerie, … Démarrée mi-décembre, cette dernière étape devrait se terminer courant février.

 

Laisser un commentaire