Tout vient à point à qui sait attendre… L’arlésienne Intel sur smartphone devrait finalement trouver un terme cet été avec le lancement de l’Orange Santa Clara. Timidement présenté au MWC fin février, le premier smartphone « Intel Inside » au monde fut pour la première fois testé au CeBIT, et les résultats sont plutôt prometteurs.

Orange Santa Clara
Premier SoC pour smartphone exploitant l’architecture processeur x86, et non ARM comme tous les autres sans exception, Medfield est attendu depuis longtemps et d’autant plus attendu au tournant. L’architecture ARM est effectivement en plein essor, au point de cannibaliser les ventes de produits x86, avec les tablettes qui remplacent les netbooks par exemple.

Verdict : passé dans les mains d’un blogueur allemand au cours du CeBIT, l’Orange Santa Clara a obtenu le score de 89 180 points au Vellamo Mobile Web Benchmark de Qualcomm, un test prenant non seulement en compte le temps de traitement du JavaScript (auquel se tient le célèbre SunSpider), mais aussi le temps de rendu, les performances réseau et l’expérience utilisateur.

Le meilleur des double-cœurs ?

C’est mieux qu’un Samsung Galaxy Nexus à puce TI OMAP 4460 (bi-cœur à 1,2 GHz), un peu mieux que les 87801 points d’un iPhone 4S à puce Apple A5 (bi-cœur à 1 GHz) et un peu moins bien qu’une Asus Transformer Prime à puce Nvidia Tegra 3 (quadri-cœur à 1,3 GHz).

L’Orange Santa Clara abrite pour rappel un SoC Intel Atom Z2460 (mono-cœur Hyper-Threading à 1,4 GHz), 1 Go de mémoire vive LPDDR2 et 16 Go de mémoire interne.

Faire aussi bien en terme de performances est une chose, le faire avec une autonomie similaire en est une autre… Et s’il n’existe encore aucune donnée chiffrée quant à l’autonomie de l’Orange Santa Clara, les premiers retours font état d’une autonomie à la hauteur des smartphones comparables.

Reste à savoir à quel prix l’Orange Santa Clara sera vendu, et dans quelle mesure l’architecture x86 entrainera des incompatibilités avec les applications Android. Certaines, comme les jeux vidéo, font effectivement appel à du code bas niveau compilé spécifiquement pour telle ou telle architecture, et non à du code Java indépendant de l’architecture.

Vellamo sur l'Orange Santa Clara Vellamo sur l'Orange Santa Clara

Laisser un commentaire